In the Footsteps of Servant of God Msgr. Ovide Charlebois-Canada!

The first annual international Bishop’s Trail was held in Canada this year by the Emmanuel community. Following in the footsteps of the Servant of God, Msgr. Ovide Charlebois, the event was open especially to young men. 

Translation in english will follow soon

L’idée de bishop’s trail est née de la lecture de la biographie de Mgr Ovide Charlesbois O.M.I. (1862-1933) qui a été missionnaire pendant 46 ans dans le Keewatin, c’est-à-dire toute la partie nord des provinces de la Saskatchewan et du Manitoba au Canada. J’ai découvert cette grande figure sacerdotale grâce à Paul Charlebois, un membre de la Communauté de l’Emmanuel de Saskatoon qui est son petit neveu.

photo 5

En lisant cette passionnante histoire de sainteté, car en effet la cause de Mgr Charlebois a été introduite à Rome pour sa canonisation, j’ai découvert que pour faire sa première tournée pastorale, l’héroïque serviteur de Dieu avait parcouru 500 milles en train, 50 en voiture et 2000 en canot! L’idée donc de bishop’s trail était de faire un petit segment de son itinéraire pastoral en faisant également, avec lui, un petit segment de son itinéraire spirituel. C’est ce que nous avons fait cet été du 12 au 15 juillet dans le nord de la Saskatchewan. Nous sommes montés 7 hommes avec 3 canots et un kayak à 6h de route au nord de Saskatoon, à un endroit appelé Lac La Ronge où notre évêque avait fait un passage en juillet 1911 lors de sa première tournée pastorale. Il venait y rencontrer 20 catholiques amérindiens.

photo 4
Nous avons passé 3 jours merveilleux au milieu de la nature canadienne en méditant sur la vie du missionnaire, en particulier son amour de la Vierge Marie, sa confiance absolue en elle dans les innombrables dangers qu’il a dû affronter. Mais le point d’orgue de notre expédition aura certainement été le dimanche, dernier jour de la traversée, où nous avons célébré la messe dans une chapelle de verdure que les frères avaient habillement confectionnée. L’Évangile de ce jour était providentiellement: ”Je suis venu allumer un feu sur la terre et comme je voudrais qu’il brûle déjà”. C’était providentiel parce que nous méditions justement ce jour-là sur la dévotion de Mgr Charlebois au Sacré-Coeur de Jésus. Dans une lettre pastorale adressée à tous ses missionnaires, il écrivait: ”Je veux que brûle sans cesse, dans nos communautés, le feu de la dévotion au coeur de Jésus”. Sur ces paroles nous avons exposé le St-Sacrement, avec en arrière plan la rivière Churchill pendant que nous entendions crépiter les flammes de notre feu de camp. Le coeur de Jésus brûlait et palpitait au coeur de la forêt et nous il nous communiquait, par des paroles de science, ses promesses de bénédictions pour les familles et pour la communauté dans l’ouest canadien. C’était Paray-le-Monial au coeur du Keewatin!
Nous espérons reprendre l’aventure l’année prochaine. Avis aux aventuriers de la sainteté!

written by ~Fr Martin Lagace.

Fr. Martin is a priest of the Emmanuel Community who resides and lives out his priestly vocation in Québec, Canada.

 

 

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *